mardi 20 mars 2007

Et ca continue encore et encore, c'est que le début...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

On dit que la réalité dépasse souvent la fiction. Je trouve qu'ici les images sont en dessous de la réalité quotidienne. Parfois, la RATP veut fluidifier le trafic, pour cela, elle supprime des trains. En fin de compte, c'est toujours au détriment des usagers qui en pâtissent et qui se retrouvent serrés comme des sardines, pourtant nous ne sommes pas des huiles.

Dédé La Mine a dit…

Enfant, au beau milieu d'une rame chauffée à blanc, où règne un taux moyen de 97% d'humidité et à l'arrêt depuis 10 minutes sous un tunnel, j'ai souvent fait un rêve:
La création de rames spéciales pour les heures de pointe où les sièges seraient enlevés.
J'avais calculé qu'on pouvait faire tenir 2 debout sur la surface occuppée par une assise; voire 3 les mauvais jours.

Bien sûr, l'idée est ridicule, car beaucoup de gens viennent de loin, il y a des femmes enceintes, des personnes âgées...

Il n'empêche, dans ces cas-là, ça fait du bien de s'imaginer être le tout puissant Dieu de la RATP, celui par qui la lumière apparaît dans la nuit moite du RER A...

Anonyme a dit…

Bien vu dédé, je pense également qu'il est temps de remplacer les "RER" de la ligne boissy par des wagons a bestiaux sans sieges, au moins on pourra tous monter dedans.
Cela permettra a ceux qui habitent les stations proches de paris comme fontenay ou nogent de pouvoir monter dans le RER et de ne pas seulement les regarder passer...

El Ultimo Bastardo a dit…

Ouhla ... fais attention ...il y en a un qui te regarde de travers là ...oui oui ...celui avec les écouteurs !!!

Bravo pour ton blog ...Je passe faire un tour régulièrement ( et mis dans mes liens ! pour ne pas le perdre !) et je suis heureux d'avoir fui Paris pour le Québec depuis bientôt 10 ans !