jeudi 22 février 2007

La Mairie de Paris, 30e meilleur visiteur de Fucking Paris

Monsieur le maire aurait-il visité ce blog? C'est en tout cas ce que tendent à démontrer les statistiques fournies par Google Analytics qui placent le serveur de la mairie de Paris FR-MAIRIE-PARIS comme 30e meilleure source de visiteurs de Fucking Paris.

7 commentaires:

Marc a dit…

Qu'ils viennent faire un tour dans le métro(le maire et ses écologistes) sur certaines lignes qui sont pires que d'autres, en pleine canicule.que diraient -ils à la vue de ces visages congestionnés, à la limite du malaise...Sans oublier le RER et les trains de banlieue...

Alex a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fabrice a dit…

Bonjour,

Bravo pour votre blog.
J'en profite pour me faire de la pub pour mon blog VINSURVIN - producteur de chroniques oenophiles: bpons plans resto/bars à vin à Paris + chroniques autour du vin de France et de Navarre et de l'étranger. Merci!(http://vinsurvin.blog.20minutes.fr).
Fabrice.

Anonyme a dit…

J'ai habité le Val d'Oise pendant très longtemps avant de déménager à Paris. Quelques constats de bon sens dont ce blog semble cruellement manquer:
1)Effectivement les transports en banlieue sont beaucoup moins performants qu'intra-muros. Ca parait normal que dans les zones moins denses, plus vertes, avec plus de maisons et plus étalées, il y ait moins de transports en commun. On ne peut pas vivre au vert dans une grande maison tout en ayant les mêmes services urbains que les habitants du centre.
2) Paris regroupant 11 millions d'habitants, il n'est guère étonnant que les transports soient bondés en heure de pointe. Un petit tour à Londres, Tokyo ou Pékin devrait permettre de relativiser les problèmes de Paris (qui existent bien sûr, surtout sur le RER,personne ne songe à le nier...).
Par ailleurs certaines lignes de banlieue fonctionnent relativement bien (trains de banlieue Ouest et Nord, RER A quand on le prend dans le sens inverse de la foule, RER B Sud, Tramway T2, etc.)
3)La Mairie de Paris n'est pas responsable des transports en banlieue. Elle n'est même pas responsable des taxis, ni du métro. Pourtant le métro fonctionne maintenant jusqu'à 2h15 le samedi et bientôt le vendredi, et le système des bus de nuit (qui vont jusqu'en lointaine banlieue) a été considérablement amélioré. Ca ne résoud pas le problème des heures de pointe, mais ça aide les fêtards et les travailleurs de nuit.
4)La politique anti-voitures de Delanoë est effectivement d'un dogmatisme insupportable. Problème: Delanoë est élu seulement par 2 millions (dont une bonne partie est excédée par les couloirs de bus et les bouchons) sur 11 millions. A quand un Grand Paris pour faire coller la représentation démocratique à la réalité du territoire?
5) Les transports ne sont pas chers à Paris contrairement à ce qui est affirmé sur ce blog. Voir le prix d'une carte 4 zones à Londres ou Tokyo (bien plus chères même en tenant compte du taux de change et du niveau de vie).

Anonyme a dit…

Etre presente dans les statistiques prouve au moins que la Mairie de Paris dans sa globalité s'inquiéte de ce qui se passe dans la ville.
Concernant les transports en communs parisiens, je n'ai pas le sentiment qu'ils soient à ce point moins bien adaptés que dans les autres grandes villes du monde. Il faut avoir en tete ce personnel équipé de gants bien blancs qui "compresse" les voyageurs dans les métros japonnais.
De même, la problématique ne peut pas se limitter à Paris, il faut voire le problème dans son ensemble. Prenons le cas de la ligne A du RER, elle arrive à saturation entre Vincennes et La Defense aux heures de pointe. Pourquoi l'état persiste-t-il a vouloir agrandir le centre d'affaire de la Defense alors qu'il serait judicieux de developper un second centre dans l'Est parisen (en accès directe avec la ville nouvelle de Mickey qui a attiré tant de cadres du tertiaire). Ainsi réparti, les employés se rendant au travail ne serait pas dans l'obligation de traverser Paris Intra-Muros. de surcroit les deux centre d'affaire serait reliés par une ligne fiable et rapide permettant de ce rendre rapidement à d'éventuelles réunions (en journée la ligne du RER A est vraiment calme).
Tot ou tard, il faudra bien "limiter" le transit par le centre de Paris, que ce soit en voiture ou en transport collectif.
Paris ne peut plus absorber les flux de transit, il faudra apprendre à contourner la ville ou à redéployer les secteurs d'activité d'une façon plus harmonieuse.

Anonyme a dit…

et ça va exploser! l'info sur votre blog vient d'être diffusée dans la revue de presse interne de la ville de paris...

MR FEW a dit…

Anonyme ose écrire : "Par ailleurs certaines lignes de banlieue fonctionnent relativement bien (trains de banlieue Ouest et Nord, RER A quand on le prend dans le sens inverse de la foule, RER B Sud, Tramway T2, etc.".
Concernant les trains ouest et nord,qu'Anonyme aille à St-Lazare ou Gare du Nord avec un panneau autour du cou portant le texte ci-dessus reproduit. Vers 7h30, 8H... Je mets de l'argent sur la table, pariant sur son temps de survie 5, 10 mn ? Sûrement pas plus.
Quant au RER A en sens inverse de la foule, je connais, je suis spécialiste : depuis 5 ans, je tente Nation/Cergy tous les matins, retour le soir. Ce type doit regarder les annonces d'horaires sur ratp.fr... Et y croire ! Evidemment, cela semble très décent. Et pourquoi, partant chaque jour vers 7h30 de mon domicile près de Nation, je ne prends AUCUN rendez-vous à mon bureau avant 10h ? Mmmmh ?! Y dit quoi le techno gros malin ? Les pannes, retards, incidents voyageurs (malaises, vues les conditions INDECENTES de transport), problèmes "dans la zone RATP", problèmes "dans la zone SNCF", trains retardés puis supprimés (TOUS LES SOIRS à Cergy à partir de 18h30), desserte incompréhensible (si ce n'est pour préserver les lieux d'habitations des influents, au détriment du bien commun) : trains pour Le Pecq, puis Chatoux, puis le Vesinet, puis le Pecq (tout ça, c'est la même voie, seul le terminus change), puis, de temps en temps, un train qui part bondé depuis la Défense pour Poissy, et oh ! UN train pour Cergy, vers l'ESSEC, vers une zone économique et d'emploi (un peu) plus importante que le Vésinet...
Anonyme, reste-le et, tant qu'à faire, par décence, pour ne pas te noyer dans ton incompétence de techno qui ne va pas sur le terrain (ce serait déchoir ?), devient Aphone.
Pour ma part, je me suis fais muter en province. Plus que trois mois de RER. HEU-REUX, le mec ! Adieu, faux culs, incompétents, blablateurs,courbés, méprisants de ceux que vous êtes censés aider, grisaille plongée dans ses plans, ses stats, ses satisfecits.
Le RER pourrait être une vraie fiértée, comme le TGV (impressionant de voir passer un train de 800 personnes toutes les 2 minutes aux Halles). A vivre, c'est un calvaire, une honte, une merde. Bravo l'artiste !