jeudi 19 avril 2007

train train quotidien

Chaque matin, je sors,
Emprunter les transports,
Enfin... ceux en commun.
Ma foi... ça n'a rien de super,
Mais sincèrement, j'aime bien.
J'y somnole, y étale des vers,
Sur tout... Et surtout sur rien!
J'y rencontre de l'ordinaire...
Et quelquefois de l'inouï...
C'est un panel de la terre entière,
Et de ce qu'il y a de plus joli.
L'hiver, bercées par la lune et le roulis,
Des âmes y communiquent aussi...
Les regards vides, amusés ou lascifs,
D'un coup deviennent plus vifs,
Lors de retards successifs.
Et comme dans notre pays de France,
Râler est un sport d'endurance:
Les quolibets, on lance....
Je les regarde d'un oeil amusé,
J'adore les voir enfin converser,
Eux qui s'ignorent depuis des années...
Et qui dès demain,
Ne se salueront même pas de la main!

troca2euros#

2 commentaires:

Fab77_4 a dit…

c'est un peu noir comme description des transports ! le rer est surtout comme ça, très impersonnel. Les trains de banlieu, c'est plus convivial !

troca2euros a dit…

Bonsoir Fab77_4
C'est vrai que les trains de banlieue
sont peuplés de têtes moins anonymes que le RER ou le métro...mais un peu d'underground ça met dans l'ambiance
:)